Le Sauveteur de touristes

Éric Lange

 

Je suis le sauveteur de touristes. C'est mon métier, une sorte de détective privé ne travaillant que sur des affaires de touristes en perdition. Les cas les plus courants sont les emprisonnements pour trafic et consommation de drogues illégales, mais les plus intéressants sont les disparitions, volontaires ou non.

Cette histoire est celle de ma première enquête. Elle m'entraîne à New York, Bangkok, Goa, Tanger et Alice Springs, à la recherche d'Émilie. Émilie, la fille qui peut détruire notre monde. Si elle le veut.

 

UN MARQUE-PAGE OFFERT DE

Le Sauveteur de touristes

9,99 €

  • 0,2 kg
  • Version papier
  • Livraison 2 à 3 jours

La version numérique est vendue 4,99 € par nos partenaires

                        


Thriller

Collection Le tourbillon des mots

Langue : Française

Date de parution électronique : 10 février 2015

Date de parution papier : 25 mars 2015

Page Officielle Facebook

Format(s) : Poche (11x18 cm), EPUB & MOBI

Nombre de pages : 268 pages (Papier), 170 pages env. (EPUB & MOBI)

ISBN : 978-2-37258-012-0 (Papier), 978-2-37258-013-7 (EPUB & MOBI)

EAN : 9782372580120 (Papier), 9782372580137 (EPUB & MOBI)

Éric Lange est animateur-journaliste-chroniqueur radiophonique depuis une trentaine d'années. On l'a croisé sur RFM, Skyrock, Europe 2, Fun Radio, Médi 1 et plus récemment sur Le Mouv' et France Inter pour l'émission « Allô la Planète ». Il a parcouru le monde en tous sens, en a fait le tour plusieurs fois, s'est posé à Tanger, New York et Paris.
Avec « Le Sauveteur de touristes », il nous livre une histoire au croisement du thriller, du carnet de route et de l'aventure.


Un extrait au format PDF : Télécharger [151 Ko]

Un extrait au format EPUB : Télécharger [154 Ko]

Un extrait au format MOBI : Télécharger [496 Ko]


Un extrait audio au format MP3 (par Éric Lange) : Thaïlande [5,18 Mo]

Un extrait audio au format MP3 (par Éric Lange) : Open Life [3,69 Mo]

Un extrait audio au format MP3 (par Éric Lange) : New York [4,61 Mo]

Un extrait audio au format MP3 (par Éric Lange) : Ceuta [3,37 Mo]

Un extrait audio au format MP3 (par Éric Lange) : Australie [4,79 Mo]


Le presse, les blogs, etc. Ils en parlent... ICI.

Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    Alain (samedi, 14 février 2015)

    Par réflexe de lecteur compulsif, j’ai la manie de classer mes lectures et leurs héros par genre dans un rayonnage virtuel de ma bibliothèque encéphalique. Et dans mes circonvolutions, je dois dire que le livre d’Eric Lange se trouve coincé entre un Corto Maltese et des bouquins de Jean Van Hamme En effet, il y a dans « le sauveteur de touriste » des fragrances de ces deux univers …..Je m’explique : Il existe des héros qui se définissent non pas par l’action (N’est pas James Bond qui veut) mais par les personnages secondaires qu’ils rencontrent (au risque d’être moins captivant que Miss Moneypenny ). Tom Harlem le héros d’Eric Lange est de ceux-là. Dans son enquête autour du monde (4 continents – 9 pays différents), ce Phileas Fogg de la génération Y, va trouver sur sa route des complices « haut en couleur ». Ainsi il vous sera difficile d’oublier Phô et Mhô, un individu bicéphale et hacker de génie ou Rajiv, le flic Hindou intègre jusqu’au dénuement…..Quant à moi, je suis hanté par le Sâdhu, accompagnateur d’âmes perdues, dans un mouroir de Goa. Lire le roman d’Eric Lange, c’est un peu comme retrouver dans un grenier ce jouet : « le View Master » ……vous savez, ce petit boitier en plastique de couleur qui ressemblait à des jumelles et qui permettait de visualiser des images grâce à des petits disques cartonnés où se trouvaient des diapositives miniatures ……A chaque « CLIC », un nouveau paysage, une nouvelle ambiance, une nouvelle rencontre ……l’habilité de l’auteur c’est d’avoir relié ce diaporama avec une intrigue qui fait « Mouche » et dont j’ai l’outrecuidance de résumer ainsi :
    UN RÊVE DE STEVE JOBS MIS A MAL PAR LA TÉNACITÉ D’UN BON SAMARITAIN. Mais derrière les mots d’Eric Lange, on perçoit l’écrivain-voyageur, le journaliste-animateur de l'émission radio « Allô la Planète » qui écoute, aux travers les témoignages des auditeurs, les pulsations de notre monde et le tout lui inspire des réflexions qu’il n’hésite pas à saupoudrer dans son livre……Bref le roman d’Eric Lange, j’aurais pu l’entendre dans un bar glauque, noyé d’odeurs de shit et d’alcools …une histoire racontée par un vieux baroudeur, sosie de Bernard Lavilliers, qui durant l’espace d’un enchantement, m’aurait intrigué, fait voyager puis réfléchir….. Franchement vous demandez quoi de plus ???!!

  • #2

    jean thomas (mardi, 14 avril 2015 23:26)

    C est un super roman! Vraiment ! Un rythme de folie, pas de temps mort,agrémenté de petites chroniques sur les pays traversés, un super scénario de film ou même de BD. J ai adoré. Un grand bravo.maintenant la suite! Vite!

  • #3

    Kevin (dimanche, 19 juillet 2015 10:14)

    Je tiens tout d’abord à remercier la maison d’édition pour cet envoi numérique que j’ai lu rapidement et avec enthousiasme. Mon choix fût très dur mais le goût de l’aventure et du voyage l’a emporté et je me suis retrouvé autour du monde, voyageant en quelques heures dans les pays décrits dans ce roman : Tanger, Boa, Londres, Paris… C’est sur ce sentiment d’après-voyage que je vais vous donner mon avis sur mon séjour avec Le Sauveteur de touristes.

    Tout d’abord, le premier élément qui m’a agréablement frappé, est l’écriture et les vérités de la vie dévoilées dans l’histoire. C’est impossible de ne pas associer les deux dans un argument car l’un ne va pas sans l’autre. Nous avons dans ce roman une écriture qui est très prenante mais qui n’est pas censurée pour nous emmener dans un conte de fées. Cette écriture va surtout nous donner les émotions du personnage principal. Nous allons connaître son sentiment de lassitude, de colère, de peur … Mais cette écriture n’est pas prenante que pour les sentiments qu’elle dévoile, cela serait trop simple. La plume de l’auteur dit des vérités de manière crue. Nous sommes plongés au milieu d’un conflit armé, nous observons des avocats grassement payés faire un boulot inhumain, la misère dans les autres pays non-occidentaux … L’auteur ne cherche pas à cacher ces vérités derrière un style ampoulé mais les décrit de manière objective et nous pouvons voir à quel point notre monde est mal construit. Grâce à ce livre et à ses vérités, j’ai pu en apprendre plus également. Les policiers corrompus, le sexe dans les rues, les autres croyances mondiales … Une écriture émotive et moralisatrice, une écriture poussant à la réflexion, chapeau à l’auteur ! C’est assez rare de trouver des livres comme ça et c’est toujours un régal d’en lire.
    Ensuite, oui, vous avez vu que la lecture poussait à la réflexion et vous pouvez vous dire que ce livre était ennuyant à cause de cela mais nenni ! Comment voulez-vous vous ennuyer en visitant tant de villes et de continents ? Comment voulez-vous vous tourner les pouces face à la rencontre de tant de personnes ? Vous voyager dans les 5 continents le temps de votre lecture et personnellement, j’ai admiré les paysages décrits dans le roman. Je ne peux pas me vanter d’avoir visité les 5 continents et encore moins les villes présentes dans le roman alors j’ai profité de découvrir les paysages et comme dit dans l’argument ci-dessus, j’ai aussi découvert les mœurs du pays. Mais l’action ne s’arrête pas là. Nous devons faire face à un milicien cherchant notre personnage, à une société ayant un monopole mondial, à des gardes armés, à un docteur camé et enfin, à des gardes armés. Et entre deux poursuites ou deux voyages, nous rencontrons d’autres personnes qui vont nous aider dans notre enquête. Pour répondre au début de mon argument, ce livre pousse donc à la réflexion mais seulement après sa lecture car nous n’avons pas le temps durant la lecture, nous sommes pris dans un engrenage géant, la roue de l’action et de l’aventure et nous ne faisons pas qu’un tour. Nous sommes embarqués dans un manège intrépide.
    Pour terminer, peut-être que j’aurais dû argumenter cela avant, l’auteur place bien le cadre et le contexte de l’histoire dès le début du livre. Nous avons deux sortes de débuts, deux sortes d’incipit et ici, nous avons un incipit descriptif. Nous ne sommes pas plongés directement dans l’enquête et le cadre, le personnage et le contexte nous sont merveilleusement bien décrits. Un incipit qui ne dure pas le temps de quelques lignes mais de quelques pages. C’est très intéressant, pour nous, lecteurs, de savoir les circonstances ayant menées Tom Harlem, notre reporter français, à devenir un sauveteur de touristes. Ces circonstances auraient pu être simples et bêtes mais l’auteur a mis en fonctionnement son imagination et c’est ainsi que les circonstances sont impressionnantes et tout à fait imaginatives. C’est ainsi que je décide de placer ce que j’ai dit dans les deux premiers arguments pour vous dire que le placement du cadre et du contexte n’était pas sans intérêt. Même dans cela, l’écriture était prenante et l’action présente.

    En conclusion, c’est en remerciant encore Taurnada que je vous recommande ce roman sympathique à lire pendant les vacances. Si l’auteur lit un jour cet article, je veux lui dire de continuer d’écrire peut-être une suite ou un autre roman dans le même genre. Merci à l’éditeur et bravo à l’auteur !

  • #4

    Elisabeth (mardi, 15 septembre 2015 19:04)

    Un road trip très agréable à lire et une aventure aux 4 coins du monde.

  • #5

    Olivier Vanderbecq (mercredi, 21 octobre 2015 10:41)

    Harlem n'est pas qu'un quartier de la Grosse Pomme et Tom n'est pas que le chat qui galope frénétiquement après une souris.
    Les deux ici vont de paire puisque Tom Harlem est Le Sauveteur de Touristes (Éric L'ange Éditions Taurnada).

    https://www.google.fr/search…
    Ben oui forcément que j allais vous la placer d'entrée celle là!
    Que dire? Qu'en dire?
    Je me suis régalé.
    Éric est nickel dans l'écriture de cette (j'espère !) première aventure de Tom Harlem.
    Pourquoi ? Parce qu'il suit les règles.
    1) Un prologue qui situe le monde du tourisme avec ce qu'il faut de réalisme cynique.
    2) Une scène d'exposition qui nous explique qui est ce Tom, ce qu'il faisait et pourquoi il ne le fait plus. Eric en profite au passage pour nous décrire l'environnement particulier du métier de reporter ( ouep comme Tintin!)
    3) Une mise en situation et un récit construit comme un Travel Tour qui nous emmène un peu partout sur le globe, nous faisant croiser des personnages atypiques et vivre des situations qui, sorties de leurs contextes et dé-romancées, pourraient bien arriver à quasi n'importe qui.(Souvenez vous de Midnight express ou de Missing)
    4) Et enfin un épilogue qui nous promet ( j'espère) une nouvelle aventure.
    Voilà c'est fini....
    Naaaan. J ai encore des trucs à dire.
    Le Sauveteur de Touristes est un thriller aventureux ou un roman d'aventure thrilleresque à l'ancienne( oui j'invente des mots et alors! J'ai le droit c'est ma chronique.)
    Un mélange de suspense et d'exotisme, un mix entre action et réflexion le tout avec une pointe de critique sociale faite tout en douceur.
    L'écriture est aussi fluide que les situations sont complexes, les personnages croisés ( mention spéciale au(x) hacker(s) thaïlandais) sont aussi étranges et envoûtants que le pourquoi de cet enlèvement est dérangeant.
    Hormis les nattes des rares filles croisées dans ces pages rien n'est tiré par les cheveux. Quand ça cogne, c'est avec la même vigueur que le soleil en plein bush. Quand on a des explications, quand on comprend la finalité de cette enquête/quête sous-jacente au sauvetage du touriste on ne peut s'empêcher de frémir devant le réalisme technologiquement morbide et capitaliste de notre monde.
    Alors oui, il faut continuer à visiter le Globe, il faut continuer à voyager, il faut continuer à rêver de ces lieux méconnus et lointains qui nous font rêver sur les pages glacées des catalogues.
    Mais pitié, que l'on remplace mondial assistance par Tom Harlem et là moi je pars les yeux fermés ( en plus il portera peut être vos valises)
    Alors Éric, svp, je vous dirais comme Charles "Emmenez-moi"

  • #6

    estelle (mardi, 26 janvier 2016 23:05)

    Entre road movie planétaire et regard gravement lucide sur les dysfonctionnements de notre planète, le Sauveteur de touriste nous fait vivre une enquête hors norme jusqu'à un dénouement tout aussi génial que débridé. Vivement sa prochaine enquête et merci pour ce récit.

  • #7

    Félix (samedi, 30 janvier 2016 13:10)

    Le sauveteur de touristes d'Éric Lange 
     
    Attention aux flashs ! Un livre que l'on dévore à 100 à l'heure!

    Dès les premières pages le rythme est posé! L'auteur nous expose comment de journaliste de terrain Tom Harlem personnage principal, est passé à sauveteur de touristes! Il sera amené du jour au lendemain à rechercher  Émilie disparue de la circulation suite à un voyage en Inde. Pour cela Tom sera aidé de complices atypiques  "haut en couleur" . Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce livre est que l'auteur ne nous inonde pas avec des descriptions en n'en plus finir. Il place le décor sans fioritures inutiles, juste ce qu'il faut ! Il va à l essentiel ! Le dosage est parfait ! L'action est privilégiée ce qui donne un rythme effréné à la lecture avec une écriture fluide !  Aucun temps mort !  Un vrai turnover !  Le côté humour noir satirique que l'auteur emploi pour d'écrire notre époque et les autochtones à travers le monde est délectable et tellement juste. Vous ne pourrez plus lâcher ce livre! 

    Un livre à lire de toute urgence ! 

  • #8

    Les lectures de Maryline (mardi, 03 mai 2016 09:10)

    Ce livre me faisait de l’œil depuis un bon moment, et ma copine Anne-Ju l'a fait voyager, donc je me suis inscrite au voyage.

    Ce livre est un polar, mais c'est aussi une invitation au voyage (ou pas!). L'auteur est un excellent écrivain qui manie les mots avec une dextérité impressionnante! J'ai beaucoup apprécié sa plume ; Eric Lange est un animateur radio très connu et on voit qu'il a beaucoup voyagé, ou bien qu'il s'est brillamment documenté car les paysages sont très bien représentés dans son livre. D'ailleurs, je trouve que ce livre est plus centré sur le voyage que sur une enquête approfondie ; mais pas le voyage en tant que touriste, mais plutôt l'envers du décor.

    Ce journaliste de guerre va se retrouver enquêteur sur une affaire de disparition, mais à mon goût, même si il va beaucoup voyager, faire des rencontres, se bouger pour retrouver cette jeune fille disparue, et bien l'action en elle-même va rester statique. Je me suis un peu ennuyée je dois dire. En plus, les chapitres sont bien trop longs, ce qui dessert cette enquête. L'auteur nous décrit parfaitement chaque lieu, et pour ça, bravo parce qu'on s'y croit vraiment... Mais du coup, ça m'a lassée.

    Et pour finir, le dénouement est la meilleure partie pour moi! Je ne peux pas en dire plus pour ne pas spoiler mais il est explosif!


TVA non applicable, article 293 B du CGI