Acheter le livre

Comme une image

Magali Collet

 

Lalie a 9 ans, un teint de pêche et des joues roses. Elle a aussi deux frères et des chatons, une belle-mère et deux maisons.
C'est une enfant intelligente et vive, une grande sœur attentionnée et une amie fidèle.
C'est la petite fille que chacun aimerait avoir.
D'ailleurs, tout le monde aime Lalie.
Tout le monde doit aimer Lalie.
C'est une évidence.
Il le faut.

 

6 octobre 2022

 

9,90 € - Format papier - 256 pages - ISBN 978-2-37258-108-0
7,99 €
- Format EPUB / KINDLE - ISBN 978-2-37258-109-7




La presse, les blogs, etc. Ils en parlent : Ici


Commentaires: 2
  • #2

    maya_lectures (samedi, 12 novembre 2022 16:17)

    une jolie petite fille de 9 ans, elle est charmante, élégante avec un look irréprochable, impeccable, une vraie poupée en porcelaine, elle est intelligente, précoce, avec un QI élevé, l'aine d'un couple divorcé elle est la grande sœur de deux petits frères : l'un d'eux est un demi-frère issu du second foyer de son papa chéri. Elle porte un prénom mélodieux qui évoque le soleil et la chaleur de la Méditerranéen : Eulalie/Lalie.Mais voilà la réalité est autre, l'auteure nous invite dans la tête de ce petit ange pour découvrir un vrai démon, narcissique, égocentrique, manipulatrice, machiavélique à l'extrême diabolique une vraie sociopathe / psychopathe Magali collet va exceller dans la description de son et ses personnages elle arrive à nous donner des sueurs froides, une psychose et une ambition terrifiante s'installer (doucement, oh, je le confirme, mais sûrement.) notre cardiogramme s'emballe, s'accélère avec chaque page tournée , des questionnements viennent nous embrouiller l'esprit le pourquoi et le comment de la situation , de ce mal être qui dévore la petite au point d'arriver à dévorer son entourage .Magali Collet n'oubliera pas de parler des victimes (entourage direct et indirect) en décrivant l'épouvantable dilemme ; le terrible enfer des parents après la découverte la chair de leur chair est psychopathe et sociopathe, leur sacrifice pour protéger cet enfant de lui-même et protéger les membres de la famille et de la société . Un thriller noir court, dense, marquant, un énorme coup de cœur

  • #1

    Sophie DUJARDIN (mercredi, 09 novembre 2022 11:17)

    Si les enfants sont cruels, que dire de Lalie ?
    Lalie est maléfique.
    Oh, ne voyez pas dans ce qualificatif tout ce qu’il peut induire de « fantastique ». Lalie est une enfant très « concrète »… et consciemment malfaisante, une véritable psychopathe, manipulatrice, fascinante, captivante et détestable.
    Dans ce récit troublant et même glaçant, l’auteure nous narre – tantôt à la première personne tantôt d’un point de vue extérieur, un passage de la vie de Lalie, charmante enfant, brillante, réfléchie, mais complètement autocentrée et narcissique.
    Pour Lalie, les autres n’existent pas : ce sont ses choses ; pour Lalie, le centre du monde, c’est elle-même : ses parents, ses frères, sa belle-mère ne sont que des moyens qui lui permettent d’exister. C’est tout.
    Dans cette histoire, déroulée par dates, un peu comme un journal de bord, on ne se perd pas : on s’immerge. Comme dans un cauchemar.
    Une sorte de curiosité malsaine nous pousse à tourner les pages et on n’est pas déçus du voyage : c’est vif, intelligent et drôlement bien pensé.
    Une lecture comme une friandise acidulée et très amère, comme on les aime !