De l'or et des larmes

Isabelle Villain

 

Jean-Luc Provost, le très médiatique entraîneur de gymnastique français, meurt dans un accident de voiture. La thèse du suicide, à seulement six mois des prochains jeux Olympiques de 2024, est très vite écartée.
L'affaire, considérée comme sensible et politique, est confiée au groupe de Lost. Pourquoi vouloir assassiner un homme qui s'apprêtait à devenir un héros national ?
Rebecca et son équipe se retrouvent immergées dans un monde où athlètes et familles vivent à la limite de la rupture avec pour unique objectif l'or olympique. Ils sont prêts à tous les sacrifices pour l'obtenir.
Jusqu'au jour où le sacrifice demandé devient insurmontable…

 

13 janvier 2022

 

9,90 € - Format papier - 256 pages - ISBN 978-2-37258-096-0
5,99 € - Format EPUB / KINDLE - ISBN 978-2-37258-097-7




Disponible en ligne et en librairie sur : Fnac, Decitre, Cultura, Furet du Nord, Gibert, Espace Culturel E.Leclerc, Place des Libraires, Leslibraires.fr, Chez mon libraire, Libraires Ensemble, Lalibrairie.com, Librairies indépendantes, Amazon, etc.

 

La presse, les blogs, etc. Ils en parlent : Ici


Commentaires: 1
  • #1

    Annick (samedi, 15 janvier 2022 11:09)

    Il est rare de lire des romans noirs autour du sport. Un sujet brulant d'actualités réelles et qui parlera indéniablement à certaines de mes amies ayant pratiqué avec intensité un sport menant aux médailles olympiques ou presque…

    Sur le début du récit j'ai été déstabilisée, je me demandais bien où allaient me rendre ces informations sur ce sujet; mais bien rapidement on entre dans le vif du sujet. On retrouve le groupe de Lost, avec Rebecca, sur l'assassinat d'un entraîneur de haut niveau. On découvrira aussi au travers de l'enquête l'implication des jeunes gymnastes et de leurs parents pour atteindre l'or olympique au détriment du reste de leur famille.

    Et si le sport n'est pas du tout ma tasse de thé j'insiste sur le fait que ce texte est très prenant, qu'il fait mal au cœur, que l'on ne peut s'imaginer derrière son écran ce qu'est la vie d'un sportif de haut niveau; en dehors de l'enquête qui nous mène vers un autre sujet brûlant que vous découvrirez en le lisant.

    En détaillant le titre et la couverture je sais par avance que certaines sauront de quoi il s'agit, des sujets dévoilées, je pense à une amie en particulier. Ce titre est basé sur des faits réels et l'auteure a su s'entourer de professionnels pour nous rendre précisement ce monde si particulier.

    Je remercie vivement les éditions Taurnada, Joël Maïssa et son équipe, qui encore une fois font un travail avec les auteurs qui est formidable. Je ne me lasse pas de retrouver la brigade de Lost en suivant régulièrement au fil des titres leurs vies personnelles bringuebalées, la vie de flic n'est pas de tout repos, rapidité et efficacité sont demandées… Et j'ai particulièrement aimé ce titre pour le sujet abordé qui n'est pas simple de traiter actuellement.

    Je suis Isabelle Villain depuis ses débuts chez les éditions Taurnada avec ce huitième roman, une nouvelle, et jamais jusqu’à ce jour je n'ai été déçue de ses écrits. "De l'or et des larmes" est juste poignant, bouleversant, émouvant et terrible à la fois.