Découvrez « Blessures invisibles »

Découvrez le début du roman Blessures invisibles, d'Isabelle Villain.

 

 

Un extrait au format PDF : Télécharger
Un extrait au format EPUB : Télécharger
Un extrait au format MOBI : Télécharger

Un extrait en ligne sur issuu : Ici

 

La bande-annonce : Ici

 

Blessures invisibles

 

Le major Maraval est retrouvé mort à son domicile, une balle dans la tête, son arme à la main.
La thèse du suicide est pourtant très vite abandonnée par le groupe du commandant Rebecca de Lost, et les pistes militaires et familiales se multiplient.
Dans le même temps, le « tueur au marteau », demeuré silencieux depuis l'enterrement du capitaine Atlan, décide de reprendre du service.
Deux enquêtes sous haute tension. Un final explosif !

 

Blessures invisibles

Disponible au format papier & numérique le 9 janvier 2020...

 

Versions papier et numérique en précommande sur Amazon ou la Fnac.


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Linstantlecteurs (jeudi, 09 janvier 2020 18:14)

    Quand la vie semble être une impasse, une erreur est si vite arrivée…

    Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, vous n’imaginez pas la joie que j’ai eue, de replonger dans les lignes d’un polar/thriller d’Isabelle Villain ! Ce livre étant la suite de « Mauvais genre », C’est comme de revenir dans un groupe de potes et de poursuivre l’aventure. Merci Joël, merci Isabelle pour votre confiance. Encore une fois j’ai pris un pied d’enfer ! Sans mauvais jeu de mots �

    Nous retrouvons le commandant de Lost, Rebecca pour les intimes, à la crim’, au 36. Sa vie est un champ de ruines, elle trouve encore la force de mettre un pied devant l’autre. Tom est débouté par ses gosses. Et certains membres de l’équipe de Rebecca vivent de sombres heures !
    Maraval, un militaire de carrière victime du Syndrome de Stress Post-traumatique est retrouvé chez lui avec une balle dans la tête. Tout porte à croire à un suicide. Mais quelque chose cloche ! Il est gaucher et il se serait tiré une balle avec la main droite… Non impossible.
    En plus, comble de tout, le tueur au marteau reprend du service et Rebecca est la première visée !
    Entre les affaires du 36 et les affaires personnelles, y a du grabuge ! Vont-ils s’en sortir ? Rien n’est moins sûr !

    Yessss ! ça fait du bien par où ça passe ! Je termine ce livre avec une larme au bord des cils… Oui ! C’est dire si je me suis attachée aux personnages ! Isabelle a de nouveau réussi à allier tous les bons ingrédients pour faire prendre une magnifique mayonnaise. C’est grisant !

    Elle nous fait rentrer encore plus dans le vif du sujet, parce que dès le départ, on est en plein dedans. Aucun temps mort, bien au contraire. Ça va vite, c’est un véritable rodéo psychologique !
    L’auteure a le don de nous dépeindre les traits caractériels et intellectuels pour tous les membres de l’équipe de Lost et bien plus. On connait chaque personnage, on vit avec chacun d’eux. Dans la douleur de leur vie privée, dans l’horreur de leur vie professionnelle.

    Isabelle nous transporte dans les tourments de deux enquêtes criminelles hautes en couleur ! Elle nous promène, elle nous entraîne sur des pistes… Chaque détail est mesuré au cordeau, chaque description est millimétrée, chaque réaction est bien dosée et l’ensemble est juste au poil !
    Une plume fine, alliant rebondissement, analyse psychologique poussée et justesse du suspense. Elle arrive à toucher les cordes sensibles qui résonnent en nous et à nous transporter à Paris, au 36 �

    J’ai beaucoup aimé le sujet très fort du SSPT ce fameux syndrome tant décrié par la virilité ! Quoi de plus viril qu’un militaire ? Alors avouer que l’on est victime du syndrome c’est quelque peu complexe. Mais les mentalités évoluent fort heureusement. Les militaires c’est aussi le monde de la grande muette et là, dans ce polar, c’est juste amené avec justesse.

    Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, vous aimez vous faire malmener et vous triturer le cerveau ? Le polar/thriller mené tambour battant ? Alors j’ai ce qu’il vous faut ! « Blessures invisibles » d’Isabelle Villain � Mené d’une main de maître, elle fait une fois de plus mouche avec sa Rebecca de Lost et son équipe �

  • #2

    lolo60 (dimanche, 16 février 2020 07:12)

    Deux enquêtes au cours desquelles l'homosexualité, l'amitié, la mort, l'insémination artificielle, le stress post-traumatique, l'adultère, l'amour se côtoient et ne laissent aucun répit au lecteur. Ce qui m'a vraiment le plus intéressé ce sont les détails sur le stress post-traumatique des militaires qui reviennent de combats. Les mots pour décrire cet état sont forts et perturbants à la fois. Difficile pour ceux qui le vivent sans oublier les familles qui ont beaucoup de mal à les comprendre et surtout à les soutenir.

    Rebecca de Lost et son équipe m'ont émue, touchée, baladée, et beaucoup surprise aussi. Isabelle Villain a ses personnages dans la peau, elle les fait vivre, rire, pleurer, stresser et j'ai eu un énorme plaisir à les retrouver. L'ambiance pesante, ce tueur au marteau qui plane en permanence dans le quotidien de Rebecca, tous les ingrédients sont présents pour faire passer un excellent moment aux amateurs de polars.