Les Galeries hurlantes

Jean-Marc Dhainaut

 

Karine, dix ans, joue avec un ami imaginaire. Tout ce qu'elle sait, c'est son âge et qu'il n'aime pas Alan Lambin, le spécialiste en paranormal que son père, désemparé et dépassé par une succession de phénomènes étranges, a appelé à l'aide.
Et si l'origine de tout cela se trouvait dans les anciennes galeries minières existant toujours sous ce village du Nord ? Le seul moyen d'accéder à ce dédale oublié de tous serait les sous-sols d'un hôpital abandonné et hanté par le souvenir de tous ceux qui y laissèrent leur vie, un matin d'hiver, treize ans plus tôt.

 

4 juillet 2019

 

9,99 € - Format papier - 224 pages - ISBN 9782372580564

5,99 € - Format EPUB / KINDLE - ISBN 9782372580571



Disponible en ligne et en librairie sur : Fnac, Decitre, Amazon, Cultura, etc.

 

La presse, les blogs, etc. Ils en parlent : Ici


Commentaires: 3
  • #3

    Tom (lundi, 12 août 2019 10:23)

    Que dire... Alan Lambin, un personnage incroyable. Comment appelle t'on l'auteur dont on attend chaque nouvelle sortie? Je ne sais pas mais JMD est désormais dans ce cas... 3 romans, 3 succès selon moi. À chaque fois un rendez-vous passionnant avec le paranormal. Vivement une dédicace dans le Val d'Oise! Un grand bravo! Et vivement le prochain!!

  • #2

    Christelle (dimanche, 11 août 2019 11:16)

    Hello, voici mon avis pour les galeries hurlantes :

    Je suis ravie de retrouver Alan Lambin dans une nouvelle enquête paranormale. Dans cette aventure, Mina ne sera pas aux côtés du chasseur de fantômes. L'histoire se passe dans le nord de la France et raconte les reliquats des ruines, la vie des anciens mineurs, les personnages et leurs souvenirs. Ça parle d'un père de famille qui sombre dans l'alcool et la dépression après avoir perdu son travail et sa femme. Et vient s'ajouter que sa fille a un ami imaginaire. Allan semble sceptique vis à vis d'Étienne, qu'il croit que les lieux sont hantés. Il pense plutôt que l'homme perd pied, en plus la belle-mère qui est à sa charge et semble ailleurs... Étienne va mettre du temps à faire confiance à l'enquêteur. Il croit avoir à faire a un charlatan. Mon passage préféré c'est quand Allan se retrouve dans les galeries, avec ses visions. L'auteur nous prend dans ses ficelles en nous faisant tourner en rond. Est-ce réel ou irréel ce que le chasseur a vu ? C'est là que l'on voit que le personnage a bien évolué même sans la présence de Mina. Ce roman est une vrai addiction pour les fans d'angoisses, de fantastique et d'ésotérisme comme moi.

  • #1

    Gaby (dimanche, 14 juillet 2019 17:32)

    sublime comme toujours. Un roman captivant sans longueur inutile avec des personnages attachants Alan Lambin c'est le meilleur ;) J'ai connu l'auteur avec son précèdent livre La maison bleu horizon qui est tout aussi sublime, à dévorer sans modération pour tout ceux et celles qui aiment les histoires de fantômes.