Découvrez « Lésions intimes »

Découvrez le début du roman Lésions intimes, de Christophe Royer.

 

 

Un extrait au format PDF : Télécharger
Un extrait au format EPUB : Télécharger
Un extrait au format MOBI : Télécharger

Un extrait en ligne sur issuu : Ici

 

La bande-annonce : Ici

 

Lésions intimes

 

Nathalie Lesage, capitaine au caractère bien trempé, travaille au sein de la brigade de répression du proxénétisme. Une des branches de l'organisation « Gorgona », spécialisée dans un certain genre de soirées parisiennes, va l’amener à côtoyer un milieu où règnent la perversion et les pratiques extrêmes.
Victime d’un banal accident, son enquête va prendre une tournure inattendue. Dans le même temps, le décès de son frère va l’obliger à renouer avec son passé.
Tout va alors se mélanger et entraîner Nathalie vers l’inimaginable…

 

Lésions intimes

Disponible au format papier & numérique le 12 septembre 2019...

 

Versions papier et numérique en précommande sur Amazon ou la Fnac.


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Sandra - L'instant des lecteurs (jeudi, 12 septembre 2019 11:04)

    Nathalie Lesage est un capitaine d’une quarantaine d’années. Elle a un caractère bien trempé et attention aux hommes qui lui manquent de respect ! C’est une femme oui, mais costaud de caractère et toute en muscles � les machos, elle leur démonte la tête ! Alors attention !
    Elle fait partie d’une équipe spécialisée dans une branche « Gorgona ». Cette « société » a des tentacules partout ! Dans la drogue, dans le proxénétisme, etc. C’est dans cette dernière branche que va être amenée à travailler Nathalie ! Qui sont-ils ? Comment vont-ils faire pour trouver les dirigeants ? Et surtout que cachent-ils ?

    Nathalie est une frondeuse. Elle veut agir, faire vite et arrêter ces hommes qui détruisent des gamines. Elle ne peut pas supporter ces agissements.
    Côté vie privée, Nathalie vit dans une location sous les toits, chez une dame âgée en plein cœur de Paris. Elle a une vie « sur le pouce ». Elle balise ce chemin grâce au petit café le matin, son sas de compression pour entrer dans la brigade et de décompression pour rentrer chez elle le soir. Aux sorties en soirée pour ferrer un petit en-cas �
    Oui, mais voilà, ce soir il lui arrive un accident ! Elle perd connaissance et revient à elle. Pourquoi ? C’est quoi ça ?

    Une odeur, un souvenir, une musique lancinante… Une enquête, le passé qui se rappelle à elle… Où tout cela va-t-il nous mener ? Une petite voix s’installe dans sa tête et communique avec elle par télépathie. Qui est cette gamine ?

    Pif, paf ! Une belle claque ! Un thriller très bien mené, une histoire de dingue grâce à un rythme effréné ! J’aime beaucoup ! On entre par une porte et on en ouvre des multiples ! Alors oui, certains sujets sont vus et revus. Mais on s’en fiche, c’est bien écrit et on passe un super moment � le personnage principal, celui de Nathalie en prend plein la figure elle aussi ! Oh la vache !
    Je découvre la fin avec un sourire en coin et je ferme le livre en me disant « eh ben dis donc » ! Oui, et oui, oui, oui, ce genre de livre fait du bien ! On prend des « G » à travers la tête, on se tort dans tous les sens avec les sentiments et les émotions qui surviennent durant notre lecture ! Mais dis donc « c’est bon ça, c’est très très bon » comme dirait l’autre � un talent qui n’a pas fini de mûrir et surtout de nous surprendre !

    Une petite équipe de personnages bien typique et disparate nous permet de se mettre dans le bain. Les caractères de chacun sont bien décrits et franchement, chacun trouvera son petit chouchou � Chacun à sa place et chacun son rôle � Moi j’aime quand on a des personnages comme ceux-là �
    Nathalie est le centre de notre attention et elle nous embarque avec elle ! Dans sa manière de voir les choses, dans sa manière de gérer les choses et oh làlà, je me suis régalée ! J’ai surtout beaucoup apprécié Stéphy ! Je me suis prise pour elle à certains moments et j’avais l’impression d’y être ! A sa place ! C’est en ça que je trouve que Christophe a réussi son livre ! C’est que je me suis fondu dans le scénario !
    Alors Christophe, je te dis bravo, bien joué �

    L’écriture de Christophe est fluide, entraînante, il maintient le suspense et on se pose pleins de questions ! On essaye de découvrir la suite, on joue aux devinettes et pouah ! C’est chouette �
    Enfin, je ne vais pas vous en dire plus et je vous invite à plonger dedans !

    Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, je vous conseille vivement de plonger dans « Lésions intimes » de Christophe Royer, une nouvelle découverte de Taurnada éditions et ma foi une sacrée découverte �
    C’est poignant, bouleversant et plein de suspense ! Une bonne enquête comme on les aime et assurément on en prend plein les mirettes ! Âmes sensibles, s’abstenir �

  • #2

    Mélissa #LKM (samedi, 21 septembre 2019 17:17)

    Sale temps pour Nathalie Lesage. Entre la mort d’une collègue, qu’elle réalise avoir à peine connue, un « problème » familial qui l’oblige à retourner dans sa région natale, et Gorgona, la bête noire de sa brigade (la BRP, brigade de répression du proxénétisme) qu’il va falloir coincer sans avoir grand-chose à se mettre sous la dent, le capitaine Lesage a fort à faire. Certes, c’est une forte tête, elle n’aime pas capituler, encore moins qu’on lui mette des bâtons dans les roues, mais gérer une telle pression personnelle et professionnelle n’est pas sans risques : un premier malaise survient, suivi d’un autre, et de troubles très… troublants.

    Et on n’a pas envie qu’il lui arrive malheur, à Nathalie, parce que c’est un personnage plutôt sympa. Dans le genre franc du collier, elle se pose là, et elle n’hésite pas à monter au front. Humaine, elle a ses défauts et ses faiblesses, ses vieilles casseroles, ses petits travers… et un bon fond. Ce n’est pas le brigadier-chef Félix Lopin qui dira le contraire, même s’il lui arrive de se prendre quelques soufflantes. Ces deux-là forment un duo efficace, énergique, parfois drôle (on voit presque le visage ahuri de Félix durant certains dialogues) et portent une histoire construite avec malice. D’une piste à l’autre, Christophe Royer nous fait rencontrer des gens comme tout le monde, dont on n’imaginerait pas la double vie…

    Un regret : au vu du résumé, je m’attendais à un roman de la trempe de La Terre des morts de Jean-Christophe Grangé, qui est très, très sombre. Le premier chapitre est brutal, la mise en scène perverse, et j’aurais aimé que ça se poursuive sur le même ton. Peut-être n’a-t-on pas assez affaire à Gorgona, pourtant au centre de l’enquête ? Les nombreuses ramifications de l’organisation auraient pu être plus exploitées. L’auteur s’est-il imposé des limites ? Avec un style aussi agréable, il aurait pu aller plus loin encore – avec le sexe extrême pour thème, autant faire sauter les verrous. Un regret, oui, mais pas de déception : Lésions intimes est un bon bouquin, rythmé et assez réaliste. Un premier thriller prometteur.